Alors que se déroule la semaine européenne pour le travail des personnes handicapées, des femmes et des hommes ont été mis en avant à l’occasion de la cérémonie de remise des attestations de reconnaissance des acquis de l’expérience.

La huitième cérémonie de remise des attestations de reconnaissance des acquis de l’expérience, s’est déroulée mardi après-midi à La Passerelle, tandis qu’a lieu, en ce moment, la semaine européenne pour le travail des personnes handicapées.

Ainsi, 143 travailleurs ont été, chacun leur tour, appelés sur scène pour recevoir leur diplôme établi à partir de référentiels métiers adaptés aux capacités de chacun, quel que soit son handicap, et certifié par le ministère de l’Éducation Nationale ou le ministère de l’Agriculture.

« Une richesse pour les personnes et pour la société »

Agnès Sergent, la présidente de l’ARECO (Association régionale de coopération pour la reconnaissance des compétences des travailleurs handicapés en région Centre), a mis en avant la diversité des activités menées par les travailleurs des ESAT, les établissements de service et d’aide par le travail. Des activités qui du conditionnement jusqu’à la restauration collective, en passant par l’imprimerie, l’ébénisterie, l’entretien des espaces verts, etc. Elle a rappelé que « tous ces précieux savoir-faire constituaient une richesse non seulement pour les personnes qui les réalisent mais aussi pour la société ».

D’où le combat de l’ARECO, auprès de laquelle sont engagés 38 ESAT et 7 IME (instituts médico-éducatifs) de la région, pour faire reconnaître les compétences professionnelles des personnes handicapées à travers le dispositif « Différent et compétent » qui vise à favoriser leur employabilité.

La directrice de l’offre médico-sociale à l’Agence régionale de santé, Bernadette Maillet, a quant à elle réitéré son soutien à l’action de l’ARECO, la lutte contre les ruptures de parcours professionnel des personnes handicapées faisant partie des priorités du programme régional de santé. (Publié le 17/11/2017 dans La République du Centre)

 

Mercredi 15 novembre 2017, les travailleurs de l’ESAT Paul-Lebreton, ont fait la démonstration de leurs compétences en cannage, paillage, soudure et montage électronique, à l’occasion de l’action de sensibilisation organisée par la SNCF à la gare d’Orléans. Les visiteurs ont été impressionnés par la diversité des compétences des travailleurs en situation de handicap des établissements représentés (ESAT et entreprises adaptées).

Samedi, de nombreuses personnes ont visité l’Esat Auguste-Rodin à l’occasion des portes ouvertes bisannuelles.

Une centaine de personnes en situation de handicap travaillent au sein de l’ESAT Auguste-Rodin. Ils font de la sous-traitance industrielle, des activités artisanales, des prestations de services aux entreprises.